Amitié franco-serbe

Amitié franco-serbe

Mladic, criminel ou héros? (màj 06/06/2011)

De 1941 à 1943, le littoral méditerranéen de la Yougoslavie (Dalmatie et Monténégro) fut occupé par l'Italie. Révoltées par les atrocités commises par les extrémistes croates (les tristement célèbres oustachi), les troupes italiennes firent tout leur possible pour protéger les populations civiles non croates présentes dans leur zone d'occupation. C'est ainsi que Ratko Mladic fut recueilli peu après sa naissance en 1943 par deux soldats italiens, sa mère étant morte du typhus. Son père fut tué en 1945 dans les combats contre les oustachi.

 

Mladic et son peuple ont courageusement tenu tête aux islamistes bosniaques, soutenus à bout de bras par l'Allemagne, les Etats-unis et les monarchies pétrolières du Golfe. Très compétent et soucieux de préserver un maximum de vies humaines (même Bernard-Henri Lévy le reconnaissait dans ses articles pourtant virulents à l'égard des Serbes), il faisait de plus une très forte impression sur ses hommes. Les accusations persistantes des grands médias occidentaux sur le prétendu massacre de Srebrenica (voir article plus haut) visent à faire passer aux yeux de l'opinion publique les bosno-serbes pour des bourreaux, justifiant la campagne de bombardement de l'OTAN sur les serbes de Bosnie en 1995.

L'ouvrage "Mladic, criminel ou héros?" de Milo Yelesiyevich (éd. le Verjus) apporte un éclairage très intéressant sur le destin et la personnalité hors du commun de ce chef militaire.

 

Début de la parodie de justice à l'encontre du général Mladic au TPI de la Haye

http://fr.rian.ru/world/20110606/189752349.html



27/05/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres